Ina Sachsenheimer

Ausstellungen / Liste des Expositions

Dezember 2012/März 2013

Décembre 2012/Mars 2013

 

April/Mai 2015

Avril/Mai 2015

Juli/August 2015

Juillet/Août 2015

7. September 2016

7 Septembre 2016

August 2017

Août 2017

Staatliche Akademie für Lehrerbildung in Freiburg im Breisgau, Deutschland/Allemagne

La Mangeoire à Caunes/Minervois

 

Domain Ostal Cazes à La Livinière/Minervois

Marché d'art de la galerie L'étang d'art à Bages

Espace d'art contemporain le Poulet de Gruissan à Gruissan


Ina Sachsenheimer, est un peintre visionnaire, par l’abstraction elle exalte et métamorphose l’existant, sa vision des choses est onirique, il faut contempler sa peinture comme l’on écoute de la musique, sentir, ressentir l’intériorité émotionnelle qu’elle dégage. En faisant fi de toute représentation figurative éventuelle, il faut laisser parler nos sens, laisser libre cours à notre capacité d’émerveillement, franchir le mur des apparences et se laisser porter, emporter, à la suite de l’artiste, sur des chemins de traverse  vers cet entre deux mondes où le tangible et l’impalpable s’entrecroisent et dialoguent pour dépasser l’artifice et atteindre, côtoyer l’authentique! 

 

Dense, mouvante, habitée d’énergies telluriques, l’œuvre d’Ina Sachsenheimer n’est pas l’une de celles que l’on enferme. D’une vitalité éclatante, elle bouscule l’horizon, tutoie les éclairs, apprivoise les vertiges. Tantôt incendie, orage ou torrent, peuplée de déflagrations, elle est animée d’effets visuels, d’illusions, de mouvements propices à l’éveil de l’âme. Foudroyés par des surgissements soudain de formes et couleurs entrelacées, parfois en opposition, nous assistons à l’anamorphose du geste en signe, puis du signe en trace, la trace devient énergie, souffle de vie alors nous partageons avec l’artiste le rêve insensé d’aller creuser au cœur du mystère pour en cueillir l’étincelle. 

 

Le langage de l’artiste est universel, il est celui que comprennent tous les êtres sensibles épris de beauté, tous les êtres en quête de cette lumière première que chacun d’entre nous porte au fond de lui-même. Et quand l’œuvre, devient ainsi le lieu consacré, la formule magique, la chance révélée d’une expérience partagée, le plus beau compliment que nous pouvons faire à l’artiste est sans doute de lui dire : « votre peinture m’émeut, me transporte, m’ouvre des portes closes jusqu’alors insoupçonnées ». De lui dire encore, j’ai vu quelque chose, j’ai compris quelque chose, j’ai reçu quelque chose… nous ne nous priverons pas de le lui dire et de l’en remercier! ... 

 

Philippe Lemoine